Uncodiscarthrose

Sommaire

 

L'uncodiscarthrose est un type d'arthrose touchant les vertèbres cervicales et pouvant être la cause de douleurs cervicales voire de névralgies invalidantes.

Il s'agit d'une arthrose spécifique entraînant une dégénérescence des processus osseux situés sur les côtés des vertèbres cervicales, qui compressent les nerfs passant à proximité de ces processus : « arthrose des uncus ». Cette dégénérescence associée à une ossification anormale peut conduire à une hernie.

Le point dans notre article.

Uncodiscarthrose : douleurs caractéristiques

Le plus souvent, l'uncodiscarthrose est évoquée devant des « cervicalgies », c'est-à-dire des douleurs au niveau du cou. Le tableau de « névralgie cervico-brachiale » est le plus fréquent.

La douleur peut irradier dans le bras et être aggravée par certains facteurs déclenchants :

  • Dans tous les cas, le diagnostic est réalisé par un médecin face aux nombreuses étiologies possibles à évoquer devant une douleur cervicale, après élimination des causes graves. Tout symptôme brutal ou anormal doit pousser à consulter en urgence.
  • D'autres signes d'arthrose, ou d'autres localisations sont fréquemment associées. L'arthrose touche le plus souvent les personnes après 50 ans. Des formes familiales plus précoces existent.
  • Le diagnostic de certitude est fait sur une imagerie radiologique, le plus souvent un scanner ou une IRM, qui visualise les disques intervertébraux ou les processus lésés ou développés aux dépends des vertèbres. Cette imagerie permettra de mieux distinguer la gravité de l'atteinte et la compression nerveuse.Un électromyogramme peut parfois être réalisé afin de préciser le diagnostic.

Bon à savoir : une évaluation médicale clinique est indispensable afin d'évaluer la gravité de l'atteinte et l'ampleur du déficit et de la douleur associée, ainsi que les conséquences sur le quotidien et l'activité professionnelle.

Traitement de l'uncodiscarthrose

Le traitement sera décidé à la lumière des différents examens et de l'évaluation médicale clinique. La prescription est médicale :

  • Le traitement sera réévalué régulièrement au cours de l'évolution de la maladie.
  • Le plus souvent, le traitement de l'uncodiscarthrose comprend des traitements antalgiques à prendre par la bouche. Des anti-inflammatoires peuvent également être prescrits en l'absence de contre-indications.
  • Dans certains cas, et en l'absence de contre-indications, des infiltrations peuvent être proposées.

La chirurgie peut être proposée dans certains cas graves ou en cas d'évolution prolongée ou très invalidante.

Elle sera à évaluer avec le médecin en fonction du retentissement au quotidien, de l’efficacité et de la tolérance du traitement.

Uncodiscarthrose : quel suivi médical ?

En cas d'uncodiscarthrose, un suivi médicalisé au long cours est nécessaire :

  • Des examens radiologiques réguliers peuvent être nécessaires, afin d'évaluer l'évolution de la maladie et de surveiller l'apparition d'éventuelles complications locales.
  • Des mesures associées peuvent également être conseillées, selon la gravité de l'atteinte et les symptômes associés : la réalisation d'une kinésithérapie ou de séances d'ostéopathie, le port d'une orthèse ou d'un attelle spécifique, l'application de mesures antalgiques locales ou de thérapeutiques antidouleurs spécifiques.
  • Un arrêt de travail ou une adaptation du poste de travail pourra être nécessaire.
  • Enfin, une activité physique douce et adaptée à l'état général du patient et à la pathologie pourra être conseillée, en accord avec le médecin et en l'absence de contre-indications.

Dans tous les cas, en présence de symptômes anormaux ou inquiétants, il est indispensable de consulter un médecin en urgence pour une prise en charge spécifique.

Ces pros peuvent vous aider